Heart Closet

our life

Catherine Servel, photograph


Catherine Servel, photographe française signe des clichés à la fois rétro et au goût du jour. Avec ses couleurs pastels et leurs allures romantiques, ses photographies nous entraîne dans un univers féminin et onirique.

Elle publie des séries mode dans plusieurs magazines de mode tel Lula Magazine (*) ou encore l’Officiel.


Catherine Servel est pour moi un véritable coup de coeur.. Découvrez son univers poétique *
So.
* Prochainement, un article sur Lula Magazine:

Melting Year

La Twilight Runner EU initialement conçue pour la course, tout comme cette Porsche 911.

2 passions réunies en une seule photo..

La 911 modéle mythique de la marque Porsche.
Parue en 1964 elle remporte un franc succès auprès du public, mais aussi en course.
Des lignes que l’on n’oublie pas et qui ne veillissent pas.
Sobre et Sexy elle laisse une empreinte dans l’automobile.

The Nike Shoes pouahhhh !!
Qe dire dessus que vous ne connaissez pas ? Marque inspirée de la déesse Grec Niké représentant la victoire, la vitesse,
qui a aussi inspirée le logo Nike en forme de virgule, rapellant l’aile.

Bref rien à en dire de plus, à part que c’est un emblème qui a marqué toute une génération.

Je vous laisse les découvrir ou les redécouvrir..

As de Coeur

Une belle et douce Lady qui s’imprime sur cette photo..
Un aspect chic
Black and White pour mettre en valeur un simple « As de Coeur »
Plus qu’une simple inspiration..

Tout est là pour mettre en valeur sa Sexy Attitude qui me renverse..

Ce Modéle, Cette Femme, Cette Lady déchire..

Elle est lourde et surkiffante..

Him.

Il y a un nom sur mes lèvres. Un nom à sussurer, à glisser à l’oreille, à écrire sur une feuille vierge. J’ai envie de le crier, de l’hurler, de le faire vivre et d’insister sur chacunes de ses syllabes. Il y a un nom sur mes lèvres que je ne me laisserais voler, il y a un nom sur mes lèvres qui comme un oiseau s’y est posé. Un nom que j’embrasse, que j’enferme dans mon poing comme on met l’oiseau en cage, précieux ; il mérite le plus beau des écrins. Il est douceur comme il est chaleur : il m’embrase. Il habille de ses lettres mon corps de femme qui s’épanche au dessus de ses nuits, il épanouit mes heures, mes jours et rend à l’immaculé ses couleurs. Un nom que je croque amoureusement, que je garde jalousement. Le nom d’un homme, le nom de mon amant.
Jonathan.